reprise et fin des transmitions

journal de bord du clone de la copie du capitain targol , coefficient espace temps : 12 chiffres apres la virgule , a droite

on peut resumer notre perception de l univers qui nous entoure a une simple serie d impussions electroglandulaire …un flux constant d info plus ou moins justes qui part de nos organes senssoriels vers le sale morceau de viande penssante qu est notre putain de cerveau ..

ces organes senssoriels que sont les yeux , les oreilles et la bite , sont prevus pour capter un certain type d information , et totalement etanches a tout le reste , il existe pourtant autour de nous un monde invisible a nos sens, en fait plus qu un monde il s agit d un univers , voir meme d un bivers,  polyvers , voir multivers tetra quadrrachiedvers ..  chacun emetant sur des frequences hors d ateinte pour nos pauvres sens … je pense pourtant avoir trouve la solution pour y acceder …

depuis bientot 8 mois je travaille jour et nuit sur la machine qui m ouvrira les portes de cette infinite de possibles, cette machine n utilise aucun des materiaux connus , et ne se nourrit d aucune energie tangible.. la plus grosse difficulte fut de trouver un shop ouvert apres 20 heure qui vende ces materiaux inconus a un prix raisonable..

l energie aussi fut un probleme epineux a resoudre , pour 2,21 gigowatt il fallait 30 ml de matiere sombre , un doigt d antimatiere a poil roux , un trait de vodka ,30 grames de turbinium ( voir articles precedents ), et l ingredient mysterieux en quantite suffisante , le zeste de citron a toujours ete superflu , et ne faisait que relever l amertume du turbinium…

quoi qu il en soit la machine est la , et je m aprette a ce moment precis a en presser la commande principale
qui devrait me projetter instantanement dans un univers plein de gonzesses qui penssent toutes que je suis le mec le plus hot de leur galaxie, ou l alcool est bon pour la sante , un univers ou on baise sans capotes, ou une voiture de sport coute 25 spaciobales .. un univers magique rempli de poney qui font des cacas papillons ….. un monde sans la moindre trace de loose ou le sapin sent le napalm .. ou le napalm sent la victoire et quand ca sent le sapin c est plutot de bon presage …

l instant est historique et ami lecteur ouvre grand tes organes senssoriels quels qu ils soient  , yeux , oreilles tentacules degueulasse … cils vibratilles , carte wifi pour mes potes les robot ( big up les robots speciale dedicace a r2d2, z6po desole pour le jiihad butleriens j me suis trompe de boutton , on fera mieux la prochaine fois et on va leurs niquer leur race a ces repugnants etres organiques ) …..

adieu monde de merde je part pour de nouveaux horizons, des lendemains qui chantent autre chose que du blues …

5 …. 4 … 3 … 2 … 1 … et……  merde !!

..bon y a quoi a bouffer a la cantoche ce soir …

Comments are closed.


Copyright © 2017 Stargol , opera cosmique en 3actes. All Rights Reserved.
No computers were harmed in the 0,365 seconds it took to produce this page.

Designed/Developed by Lloyd Armbrust & hot, fresh, coffee.