dans l espace , personne ne vous entendra ronfler

carnet de bord du capichef targol , coefitemps espace chiant:  3grames et des patattes

Un vaisseau spacial c est un peu comme une grosse voiture , c est globalement fait de metal , plastiques en tout genre , quelques kilometres de fil electrique
liquides divers et varies, gasoil pour les pompes a gnognotte , plutonium pour le chauffe tartines , un frigidaire , une armoire a cuiller , un evier en fer et un poele a mazout
ca possede quelques roues en dessous pour cruiser dasn les spacio ports , des antennes en dessus pour recevoir les resultats du gloto , y a des ecrans un peu partout , ca clignotte rouge vert ,bleu en faisant des petits bruits saugrenus , y a des joints autour des sas de decompression , pour pas see faire sucer par le vide intersideral, y a des hublots agreablement repartis sur la peripherie de la coque , pour comtempler le vide et les nebuleuses a moustaches , tout ca forme un ensemble fonctionnel ou chaque chose est a sa place et chaque place a sa chose..
quand  on contemple un si joli tas de feraille , on ne peut qu admetre que..bordel c est trop bien foutu quand meme , c est majestueux , ca inspire le respect, la crainte , ca transpire la puissance, ca en jette … et pourtant ca peut aussi rester colle au sol comme une grosse merde a cause d un simple petit bout de papier , un tout petit tampon de l ambassadeur manquant sur le formulaire b45 et hop tu bouge pas plus q une moule colee sur un cailloux …

Comments are closed.


Copyright © 2017 Stargol , opera cosmique en 3actes. All Rights Reserved.
No computers were harmed in the 0,550 seconds it took to produce this page.

Designed/Developed by Lloyd Armbrust & hot, fresh, coffee.